THE POWER OF VULNERABILITY-THE ACCEPTANCE OF OUR AUTHENTICITY -by Marie Kouasi

unnamed-1.jpg

THE POWER OF VULNERABILITY - THE ACCEPTANCE OF OUR AUTHENTICITY

 Etant jeune j’ai toujours une relation assez particulière avec mon physique, parfois le considérant comme étant peu attrayant, d’autres fois comme étant parfait. En grandissant et en développant de plus en plus ma spiritualité et ma relation avec moi-même je me suis rendue compte petit à petit que l’appréciation de mon corps trouvait plus son explication dans mon état mental que dans son apparence, et je suis persuadée que la plupart des femmes ont réalisé cela également. En fait, mon corps était l’un de mes points vulnérables et j’avais du mal à le réaliser.

 

La vulnérabilité peut être associée à la fragilité. La vulnérabilité renvoie à des notions assez négatives; être vulnérable c’est se sentir dans une ou des situations de fragilité, d’incertitude d’insécurité, d’instabilité, etc.

 

Brené Brown, une chercheuse américaine à l’université de Houston spécialisée dans la santé comportementale, dans son TED Talk sur la vulnérabilité dit ceci: “ La vulnérabilité est au coeur de la peur, de la honte, de notre problème d’estime de soi, mais il apparaît que c’est aussi la source de  joie, la créativité, du sentiment d’appartenance, de l’amour. (... )Nous vivons dans un  monde vulnérable et l’une des manières dont nous gérons cela de paralyser notre vulnérabilité mais en faisant cela on paralyse également les autres sentiments: la joie, la reconnaissance, le bonheur et cela nous rend donc plus malheureux et donc encore plus vulnérable, c’est un cercle vicieux dangereux. (...)Alors que se sentir vulnérable c’est se sentir vivant.”

 Comment accepter sa vulnérabilité? pratiquer la reconnaissance.

Accepter sa vulnérabilité (physique ou mentale) c’est accepter qu’on n’est pas parfait, qu’on ne pourra jamais l’être et même que signifie la perfection?

C’est accepter qu’on ne peut pas tout contrôler, que notre corps nous a été offert et n’est pas un fardeau qu’on doit transporter tout au long de notre vie; admettre nos imperfections nous permet de mieux y travailler. En effet ce n’est que lorsqu’on est conscient de nos faiblesses qu’on peut les transformer en force. De là, la vulnérabilité peut nous amener à une compréhension de soi, qui par conséquent, conduit à une meilleure estime de soi, un meilleur amour de soi, et une meilleure projection de notre être face à notre environnement.

En tant que femmes, nous subissons souvent la pression de la société pour avoir un corps parfait, cacher nos imperfections cutanées, cacher les parties de notre corps qui apparaissent moins désirables aux yeux des autres ou qui ne sont pas conformes aux idéaux de beauté imposés. La femme noire subit particulièrement plus cette pression car de fait, les idéaux de beauté imposés par la société occidentale sont éloignés de nos caractéristiques physiques; par là j’entends la couleur de peau, les cheveux, les formes généreuses (bien que je suis consciente que TOUTES les femmes noires n’ont évidemment pas des formes généreuses). Cependant nous devons nous rappeler que c’est dans la singularité de chacun de nos corps que se trouve la beauté de notre nature de femme. Cette singularité se retrouve d’ailleurs dans la nature car aucune plante, aucune feuille verte, aucun arbre, aucun fruit n’est exactement pareil qu’un autre, bien que ceux-ci fassent partie de la même famille. C’est en observant et en appréciant l’harmonie que nous offre cette singularité de la nature que nous pouvons apprécier chaque être dans son individualité aussi. Je suis particulièrement ravie de voir que de plus en plus en plus de femmes noires s’assument fièrement et reprennent le contrôle de leur beauté car nous avons pris conscience de la richesse celle-ci.

Accepter notre vulnérabilité dans ce contexte revient donc à accepter que notre corps est parfait tel qu’il a été créé, certes peut être amélioré mais ne pourra jamais ressembler à celui d’une autre femme. C’est au contraire en voulant atteindre l’impossible, en voulant s’imiter qu’on frôle le désespoir. Ainsi, c’est dans cette acceptation que repose le pouvoir de la vulnérabilité qui est de nous permettre d’être en accord avec nous-même, d’être en accord avec notre corps et non d’être déconnectées de celui-ci. Ce qui nous rend vulnérable nous rend également beaux et authentiques. 

sources:

Hélène Thomas, Vulnérabilité, fragilité, précarité, résilience. https://reseau-terra.eu/article697.html

The price of vulnerability: Brené Brown at TEDxKC, https://www.youtube.com/watch?v=_UoMXF73j0c

 

By Marie Kouasi
Lifestyle, writer

wilize maleombho